top of page

PEUT-ON COUPER UN LIEN DE FLAMMES JUMELLES ? đŸ€”

DerniĂšre mise Ă  jour : 14 juin 2022

Je vais revenir sur une question qui m'est réguliÚrement posée et/ou une affirmation que j'entends souvent concernant le lien de flammes jumelles et plus précisément sur leur contrat d'ùmes...


L'Oracle Divinatoire d'Isore Vally

Je vais ici vous livrer ma vérité, celle qui m'est communiquée en guidance. A la question posée plus haut je répondrais : oui et non.


NON : car les ùmes sont et resteront liées dans un systÚme d'intrication quantique sur un plan supérieur et se retrouveront une fois sorties de l'incarnation en 3D.


OUI : sur le plan de la 3D, c'est-Ă -dire dans la matiĂšre dans laquelle nous vivons ici et maintenant. C'est parce qu'elles savent qu'elles vont traverser le voile de l'oubli qu'elles ont besoin de fixer des rĂšgles Ă  travers un contrat d'Ăąmes.

Comme tout contrat, et lĂ  c'est la juriste qui vous parle, "l'objet" est la reconnexion et "la contrepartie" est l'engagement que chaque partie fait de recouvrer sa mĂ©moire afin d'Ă©veiller sa conscience. S'il est admis que la rĂ©alisation de l'Ă©veil peut ĂȘtre dĂ©sĂ©quilibrĂ©e pour l'une ou l'autre des parties sans que cela n'entraĂźne la nullitĂ© du contrat, le fait pour l'une ou l'autre des parties de refuser l'Ă©veil, de le rendre illusoire ou dĂ©risoire peut entraĂźner la nullitĂ© du contrat.


L'ALTERNATIVE : réside dans l'exception d'inexécution, qui permet de ne pas résilier le contrat mais qui permet à chaque partie de suspendre l'exécution de son obligation tant que l'autre partie n'exécute pas la sienne.

En conclusion, chacune des parties peut se défaire ou suspendre ce contrat, si sa réalisation n'est pas atteinte.

Si vous lisez ce post et que vous ĂȘtes concernĂ©s par ce lien d'Ăąmes si particulier et pourtant si beau et apprenant, souvenez-vous que vous pouvez exercer votre libre arbitre Ă  tout moment et que vous avez toujours le choix ici en 3D. Je vous souhaite une merveilleuse rĂ©union !


Isore Vally, Medium Channeling





121 vues0 commentaire
bottom of page